Navigation | Archive » 2010 » novembre » 24

Archives

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

2017...Année de Changement! Avanarah*Israel* BABAJI Biographies des grands astronomes BRACO l'homme qui soigne par le regard. Cadeaux reçus de mes amis (es) Cercle de Prière Virtuel. Changer le Monde... Channelings divers. CHARTE DE LA NOUVELLE CONSCIENCE ET DE L' UNITË Christ'Al Chaya Comment arrêter d'aimer quelqu'un qui ne vous aime pas. Contes et Légendes du Monde. Crois en l'Amour! De mon coeur à ton coeur. Décret de la Flamme Violette Eileen Caddy Envol... Faire le silence en Soi Flammes Jumelles Flamme Violette Action Frères Ainés du collective d'Arimathie Fusion avec l'Âme Gaia PlanéteTerre Guérir de ses blessures affectives. Ho'poponopono Invocation pour l'unification des Chakras. invocations diverses... Je Donne. Je Pense Positivement Je t'Aime mon Ange. J’écoute la voix de mon coeur. Khalil Gibran Krishnamurti l'Après 2012. L'ascension de 2012 à 2035 l'Origine du Notre-Père La Chartre de la Terre La CLË est l'AMOUR.. La demeure de Dieu parmi les hommes La Femme et l'Homme = Un Être Divin scindé en 2…! La fin des temps La fin du Calendrier Maya La Fête du Wesac La Grande Invocation(Intégrale) La Manifestation de la Pensée... La Paix Miraculeuse de Mère Divine. La Prière Guérit..!! La Prophétie des sept feux La reconnaissance du couple intimiste. La Samadhi... La Voix de Notre Père. Le Cantique des Cantiques Le Christ parle. Le Peuple Bleu des Etoiles Le peuple des Dauphins Les Archanges. Les Bénédictions... Les cinq tibétains Les Codes Graal. Les Grandes Mystéres de l'Humanité. Les Lettres du Christ Les Leçons essentielles de Geraldine Innocente Les Maîtres de Sagesse Les mots de mon coeur..!! Les Nobles Vérites du Bouddhisme les Pyramide Les Pyramides de Lumière Le Symbolisme de trois chiffres semblables. Le Tombeau de Jesus-Christ en 3-D.. Lettre de la marionnette de chiffon Lettre ouverte de Dan George Liens de Musique Livre 1 de Maître Morya "Enseignement sur la Volonté" Livres d'Eveil Lorsque la douce nuit L’étrange manuscrit de Voynich. Maitreya Mantra du Maître Djwall Kuhl" . Mes Coups de Coeur. Mes Créations Video Mes messages de Lumière Mes Poèmes. Mes poèmes 2016 Mes Poèmes Messages... Mes Poémes...clic ici. Message des Vénusiens aux peuple de la Terre.Alliance. Messages de Jésohua..!! Messages de La Source ..!! Mon Archange Mots a méditer. Mots de Sagesse...Mots de coeur Mère Marie Méditation avec les lettres hébraiques - 1.. Méditation avec les lettres hébraiques - 2 Méditations Omraam Mikhael Aivanhov Paroles de sages Partage de coeur Partage de coeur musical. Partages divers. Photos d'Orbs - 2011 Plonger sans crainte en Soi. Poèmes,canalisations amis, divers. Poèmes de Lumière de Guy/Norayah Priere de Sanat Kumara. Prières Psaumes Qui sont les Maîtres Ascensionnés. Qui Suis-Je Renaissance Retenir le Temps Textes de sagesse de maîtres spirituelles Un message codé venant des étoiles. Être amoureux de soi...

24 novembre, 2010

La Boule d’Amour.

La Boule d’Amour. dans Méditations 8738

http://www.plumebleue.ch/extrait/BouleDAmour_1.mp3

Méditation

****************** 

Voici  une vision des paroles 

Installe -toi confortablement assis ou couché comme cela te

 convient.

Pour écouter cliquer sur l’mageou le lien;

Bonne méditation à toi qui a pris le temps d’écouter la voix de ton

 coeur ..

Amour de Lumière ..!!

Prends conscience de la pièce qui t’accueille, du lieu dans lequel tu es, ici et maintenant.

 Prends le temps de te sentir en sécurité, au calme. Et quand tu te sentiras prêt, tu pourras

 fermer les yeux.

Tu peux appeler ta Divine Présence, les maîtres et les guides de ton choix.

Prends quelques profondes respirations…

Inspire… Expire…

Accueilles la présence de ton corps, ressens tes vêtements, les surfaces d’appui de ton corps avec le sol, avec le matelas. Sens tout le poids de ton corps qui est là, posé.

La tête, les épaules, le dos, les muscles fessiers, les cuisses, les mollets, les talons, prends conscience de la forme de ton corps qui se détend.

Imagine, de la plante de tes pieds un rayon lumineux de couleur argentée. Un rayon qui descend depuis la plante de tes pieds qui descend dans le sol, de plus en plus profondément. Comme des racines qui viennent rejoindre le centre de la terre.

Inspire la lumière.

Expire ce qui t’encombre, et laisse plonger profondément ces racines qui te relient à la terre. Sens l’énergie de la terre qui remonte le long de ces racines, cette énergie arrive dans tes pieds remonte le long de tes jambes jusqu’à ton bassin, remonte le long de ta colonne vertébrale, jusqu’aux épaules, à la nuque, jusqu’au sommet de ta tête.

Du sommet de ta tête part un cordon d’argent qui s’élève vers le ciel. Un cordon de lumière argentée qui va rejoindre le soleil.

Tu es connecté à l’énergie du soleil. Laisse redescendre cette énergie dorée le  long de ton cordon d’argent.

L’énergie du soleil descend le long de ce cordon, arrive au sommet de ta tête et vient te remplir dans tout ton être. Elle vient se mélanger à l’énergie d’argent de la terre déjà en toi.

 Laisse ces deux énergies dorée et argentée s’amplifier et grandir en toi. Tu es bien connecté au ciel, au soleil. Tu es bien connecté à la terre. Et ces deux énergies se déversent en toi, elles gonflent à l’intérieur de toi. Tu rayonnes de ces deux énergies mêlées.

 Laisse s’amplifier leurs vibrations à l’intérieur de toi. L’énergie du soleil qui coule dans le cordon depuis le sommet de ta tête. Toute cette énergie dorée se déverse en toi et vient inonder chacune de tes cellules.

 Dans un même temps, sens l’énergie de la terre qui remonte le long de tes racines d’argent et qui vient baigner tes cellules. L’énergie d’argent qui se mélange à l’énergie d’or. Ressens les mouvements, les tourbillons qui peuvent se mettre en place à l’intérieur de toi.

Portes ton attention sur ton chakra de base, celui qui est situé au niveau du
périnée. Là se situé un centre énergétique important, le centre des énergies vitales et voit les mélange qui s’opère au niveau de ce centre d’énergie. Mélange entre énergie dorée et énergie d’argent.

 Cette énergie est une énergie d’Amour, d’Amour universel inconditionnel, l’énergie du soleil, l’énergie de la terre vient te combler. Et une roue d’énergie se forme au niveau de ta base, elle tournoie, elle s’amplifie…

Cette boule de lumière devient plus grosse plus grande, elle remonte tout doucement le long de ta colonne et vient des placer dans ton ventre sous l’ombilic, au niveau de ton second chakra, le chakra du plaisir.

  

Et visualise à nouveau l’énergie dorée qui arrive par le sommet de ta tête et énergie d’argent qui remonte le long de tes jambes, voit ces deux énergies se mêler l’une à l’autre au niveau de ton ventre.

 Cette spirale qui se forme, cet amour qui te comble, qui s’amplifie, qui te baigne totalement. Qui rayonne au-delà des limites de ton corps.

Vois cette boule d’énergie qui remonte encore le long de ta colonne vertébrale  et vient maintenant se placer au niveau de ton plexus solaire…A nouveau connecte toi aux énergies solaires, aux énergies de la terre…

 vois-les se mêler l’une à l’autre au niveau de ton plexus, tournoyer. Sens comme elles purifient toutes tes cellules, comme elles te libèrent.  Rien ne s’accroche, toutes tes cellules baignent dans cette belle lumière d’or et d’argent

Cette boule d’Amour est puissante, elle t’envahit et tu rayonnes.

Tu peux maintenant laisser monter encore cette boule d’énergie, la laisser monter jusqu’à ton coeur. L’énergie du soleil descend jusqu’à ton coeur, énergie de la terre remonte jusqu’à ton coeur, les deux énergies qui se mêlent l’une à l’autre, qui tournoient pour ne former plus qu’un.

 Et tu te charges de l’Amour le plus immense, de l’Amour infini de l’Univers.

 Cet Amour te comble, t’envahit, et regagne tout ton espace intérieur. Il n’y a plus de vide en toi, tout est rempli de cet amour universel, il pénètre en toi, il te fait grandir, et tu rayonnes maintenant…

Cette boule d’énergie est tellement immense qu’elle dépasse de loin les limites de ton corps elle se projette depuis l’intérieur de ton corps jusqu’à tout l’espace qui t’environne, sur tous les êtres, sur toute la terre.

 Vois la planète baigner dans cette belle énergie argent et or qui l’entoure. Reprends conscience de ton coeur, de cette boule d’Amour infini qui est toujours présente à l’intérieur de toi, cet Amour inconditionnel que tu pourras garder en toi.

Laisses encore monter cette boule d’Amour le long de ta colonne vertébrale, pour arriver jusqu’à ta gorge, à ton cou. Laisses tournoyer les énergie solaires, les énergie de la terre jusqu’au niveau de ta gorge, et  purifier de tt ce qui doit l’être, te libérer de tous les blocages qui pourraient persister.

 Laisses grandir cette boule d’énergie. Et tu peux encore la laisser monter, elle arrive désormais au centre de ta tête. Appelles tjrs l’énergie solaire qui descend le long du cordon jusqu’au somment de ta tête et vient remplir intérieur de  ton crâne. Laisse monter énergie de la terre qui remonte le long des racines d’argent jusqu’à l’intérieur de ta tête …

 Laisse tournoyer cette boule d’amour, cette énergie purifiante.

 Sens cet Amour qui t’envahit. Tu es connecté à l’Univers. Laisse remonter encore cette boule d’énergie jusqu’au somment de ta tête et ressens cette ouverture qui se met en place, et tu peux accueillir encore plus l’énergie qui arrive du soleil, tu es baignée de cette énergie d’amour, laisses cette boule d’amour s’amplifier encore quelques cm au dessus de ta tête puis encore un peu plus haut.

 Elle s’élève encore et va rejoindre l’univers, se charger de l’énergie du grand tout, de l’univers ; toute la force de l’énergie créatrice vient se concentrer dans cette boule de lumière et vois là maintenant redescendre le long de ton cordon, quelques cm au dessus de ta tête, au sommet de ta  tête.

 Elle pénètre en toi, chargée de tout le positif, de tout l’Amour présent dans l’univers. Et toutes les cellules de ton corps s’harmonisent avec cette énergie d’amour, toutes les cellules de ta tête, de ton cou, de ton coeur, de ton plexus, de ton ventre, de ton bassin, de tes jambes, de tes pieds.

Laisses maintenant s’échapper le trop-plein d’énergie par la plante de tes pieds. Rends à la terre l’énergie du ciel. Ton corps est harmonisé et l’excédent énergie peut s’écouler et venir nourrir la terre.

Reprends conscience de la forme de tes pieds, le contact de tes mollet, le contact de tes cuisses de muscles fessiers, contact de ton dos, omoplates, épaules tes bras, ton cou, ta tête, prends à nouveau conscience te de ta respiration, inspire profondément, tu peux reprendre conscience du moment présent, de ton corps, commencer à bouger tes pieds, tes mains, passer ta langue sur tes lèvres, prendre le temps de retrouver tous les contours de ton corps, te replacer dans le moment présent, ressentir l’harmonie présente à l’intérieur de toi, ressentir ce sourire intérieur qui est là en toi, et dès que tu te sentiras prêt, tu pourras ouvrir les yeux, et regarder le monde comme si c’était la première fois…

http://www.plumebleue.ch/pages/discs_pages/BouleDAmour.htm

http://www.plumebleue.ch/pages/HomePage.htm

**********************************************************************************

renewal.jpg 

Les base de la méditation

*************************************** 

Cet article de Magus Liber a pour but d’expliquer, d’explorer et de distinctement détailler les bases de la méditation, comme le titre l’indique. Je vais essayer de résumer au mieux…

L’IMMOBILITÉ

 

La première étape de la méditation est de ne pas bouger. Arrangez vous de sorte que vous soyez confortablement installé, que votre position soit assise ou allongée. Conservez la position aussi longtemps que possible. Ne faites pas attention aux mouvements ou reflexes involontaires tels que la déglutition, les spasmes musculaires, ou le fait de cligner des yeux. Il ne doivent, en aucune façon, gêner l’exercice de méditation. Quand vous arrivez à rester immobile pendant au moins un quart d’heure, passez à l’exercice suivant.

LE CONTRÔLE LA RESPIRATION

 

La seconde étape dans le processus de méditation est de contrôler votre respiration. Cette étape s’associe à la première.

La respiration rythmée est l’un des aspects les plus importants et fondamental de la méditation, qui d’ailleurs est le moins expliqué (la plupart des livres sur le sujet considèrent que vous savez comment bien respirer, ce qui n’est pas toujours le cas).

Premièrement, vous ne devez pas forcer pour respirer, surtout pas contracter vos amygdales. Il ne doit y avoir aucun effort. L’air devrait premièrement être aspiré par la partie supérieure de vos poumons, simplement en poussant l’abdomen vers l’extérieur. Faites que l’air soit naturellement aspiré dans les poumons jusqu’à ce que leurs zones supérieures soient remplies. Soyez conscient de l’air qui entre et qui sort vers le haut de votre gorge plutôt que par les narines.

L’air devra être retenu en maintenant le diaphragme vers le bas et la poitrine vers l’extérieur. Si la poitrine est brusquement déplacée, cela devrait faire sortir une partie de l’air, à condition qu’il n’y ait pas d’obstacle dans la gorge ou la bouche. Pour expirer, rentrez l’abdomen pour que l’air soit naturellement dissipé et qu’on le ressente sortir du haut des poumons jusqu’à la fin. Gardez votre respiration bloquée en utilisant votre diaphragme et votre buste.

Certains utilisent des rythmes de respiration pour créer différentes réactions chimiques sur leur corps. Mais dans cet exercice, l’état recherché est la relaxation.

Tout en restant immobile, essayez de ralentir votre respiration le plus possible. Une inspiration longue comme quatre battements de coeur, suivie d’une pause de deux, avec une expiration de quatre et une pause finale de deux. C’est un rythme approprié, je pense. En plus de vous relaxer, cet exercice vous donne la chance de développer vos poumons et favoriser la circulation !

Quand vous êtes capable de faire cet exercice combiné au premier pendant au moins trente minutes, passez au suivant.

VIDE MENTAL

 

C’est l’état du calme mental. Mais pas un calme mental total, car vous devez rester éveillé. Il faut juste un certain contrôle sur les pensées parasites et aléatoires qui viennent s’interférer et qui distrayent la relaxation. La relaxation ne peut se faire sans calme mental. C’est un fait.

Essayez de vider votre esprit. Essayez de ne pas penser à quelque chose en particulier, de vous débarrasser de toutes les petites pensées qui essayent constamment d’interpréter tout ce qui vous arrive. C’est déjà un succès que de ne pas penser pendant quelques secondes, et à partir de là vous pouvez essayer d’aller plus loin.

Si vous arrivez à le faire pendant plus de cinq secondes, vous êtes sur la bonne voie. Un truc que je fais quand il m’est difficile de ne penser à rien est de laisser venir tous les messages que mon corps m’envoie, mais ne pas continuer à y penser, de focaliser son esprit uniquement sur la sensation et non sur ses effets mentaux.

Pratiquez cet exercice conjointement aux deux exercices précédents jusqu’à ce que vous soyez capable de maintenir un esprit clair et focalisé pendant au moins dix secondes. Une fois que vous y parvenez, vous pouvez passer à l’exercice suivant.

CONCENTRATION SUR UN OBJET

Cet exercice doit être combiné au premier et deuxième. Mais ce n’est pas obligatoire.

Concentrez toute votre attention sur un objet. Vous pouvez choisir un point sur le mur, sur le centre de la flamme d’une bougie (mais c’est apparemment mauvais pour les yeux), ou sur n’importe quel petit objet de votre choix. Concentrez-vous sur cet objet en ne pensant à rien d’autre. Essayez de cligner des yeux le moins possible, mais ne faites pas trop attention si vous n’y arrivez pas. Ce n’est pas l’aspect principal de cet exercice.

Quand vous êtes capable de vous concentrer sur un objet pendant au moins trente minutes, passez à l’exercice suivant.

CONCENTRATION SUR UN SON

 

Cet exercice, comme le précépdent, devra être associé au premier et deuxième exercice. Mais ce n’est pas obligatoire.

Choisissez un mantra tel qu’« OM » et répétez-le sans arrêter. Faites vibrer chaque mot du mantra et respirez avec votre estomac. Le mantra deviendra très rapidement automatique, jusqu’à que vous n’ayez même plus besoin d’y penser. Vous pouvez aussi répéter un mot ou une phrase.

Quand vous y arrivez pendant au moins trente minutes. Passez à l’exercice suivant

.

CONCENTRATION SUR UNE IMAGE

 

Comme les deux autres précédents exercices de concentration, il devra être associé au premier et deuxième exercice mais ce n’est pas une absolue nécessité.

La visualisation peut se faire les yeux ouverts ou fermés, sur un mur blanc ou une surface vide. Pour terminer, vous devrez être capable de visualiser quasiment n’importe quoi, n’importe où. Je trouve plus simple de commencer les yeux fermés. Prenez une forme simple telle qu’un carré, un cercle ou une étoile et essayez de la visualiser avec les yeux fermés. Elle devrait rester régulière et ne pas changer de place ou de taille. Encore un autre exercice à perfectionner. Et il possède de nombreux atouts magiques.

Si vous trouvez qu’une simple forme est difficile à maintenir, certains trouvent plus facile de visualiser un concept, un paysage ou une autre forme plus complexe.

Il sera ensuite possible de se réorienter vers une visualisation d’une forme simple. Les grandes étendues naturelles sont également efficaces pour les travaux sur la projection astrale.

Après un peu de pratique, vous devriez pouvoir faire cet exercice pendant au moins trente minutes. À présent, vous êtes sensé avoir exploré toutes les bases de la méditation.

mediter3hq dans Méditations

Par editecyloniah le 24 novembre, 2010 dans Méditations
Pas encore de commentaires

L’Amour et la Compassion.

ibp014124.jpg

Du point de vue Bouddhiste, ces deux qualités n’incluent pas la notion d’attachement ou de possessivité. Il ne faut pas les confondre non plus avec la condescendance ou la fausse pitié. Bien sûr, nous devons éprouver de l’amour compassionné pour nos parents, notre famille, nos amis, etc… Mais cela est très limité et nous devons tendre à dépasser cet état de partialité en étendant nos souhaits altruistes envers tous les êtres, que nous les connaissions ou non. Il est même possible d’éprouver de la bienveillance envers ses adversaires, mais cela exige un certain niveau spirituel.

L’amour, c’est de souhaiter que tous les êtres soient heureux et obtiennent les causes du bonheur.

La compassion, c’est de souhaiter que tous les êtres ne soient plus malheureux et soient libérés des causes de la souffrance.

Il est naturel d’éprouver de l’amour et de la compassion envers la personne que nous chérissons le plus, comme notre mère (ou la personne qui nous a élevé), qui est l’exemple même du don de soi.

Ne nous a-t-elle pas donné la vie et ne s’est-elle pas sacrifiée maintes fois afin que nous puissions devenir un homme ou une femme, en bonne santé et indépendant ? Celle-ci n’a pas seulement été notre mère dans cette existence, mais un nombre incalculable de fois dans les vies passées et elle nous a toujours aimé et protégé avec une tendresse infinie. Dans son immense sagesse, le Bouddha a vu que tous les êtres avaient été nos parents dans une vie ou dans une autre et, à chaque fois, nous avaient témoigné autant d’attention que ceux de cette vie. C’est pour cette raison même que nous devons les chérir sans aucune exception et sans espoir de retour ou de gratitude.

D’abord, nous pouvons nous exercer à cette bienveillance avec toutes les personnes qui nous sont les plus proches ; puis, envers toutes nos relations sociales ou professionnelles. Progressivement, notre capacité d’embrasser davantage d’êtres s’étendra à notre région, notre pays, notre continent, notre monde et à tout l’univers sans aucune discrimination raciale, religieuse, nationale, sexuelle ou autre.

De même que le soleil ne choisit pas de briller sur une partie du monde et non sur une autre, mais illumine tout ce qui se présente devant lui, ainsi faut-il développer cette ouverture du coeur sans partialité ni jugement. Dénué de motivation égocentrique, le pratiquant spirituel authentique ne préfère pas certains individus à d’autres et ne fait même plus de distinction entre amis et ennemis. Pour celui qui perçoit la vérité ultime, tous les êtres sont dignes d’attention et de respect.

Il est toutefois impossible d’avoir un amour et une compassion parfaitement purs avant d’avoir développé une certaine estime et connaissance de soi-même. Il est donc indispensable d’effectuer un travail spirituel sur soi avant d’aller aider les autres ou, tout au moins, de s’améliorer tout en leur portant simultanément secours.

« Celui qui, à travers l’expérience de ses propres souffrances désire mettre fin à celles d’autrui, est le meilleur des êtres » est-il dit dans le Dharma.

Publié , par Lama NAMGYAL

« C’est en donnant que l’on reçoit ; c’est en s’oubliant que l’on trouve. »

Saint François d’Assise

Par editecyloniah le 24 novembre, 2010 dans Les Nobles Vérites du Bouddhisme
Pas encore de commentaires

S’aimer soi-même.

florabelleimagevisage16745b6.gif

L’amour altruiste est une qualité à développer sur le chemin vers l’éveil, mais avant d’aimer les autres, il faut tout

 d’abord commencer par soi-même.    Si l’opinion que vous avez de vous-même est défavorable ou dévalorisante, il y a peu

 de chance pour que votre vie soitriche et harmonieuse.

Lama NAMGYAL

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Alors ne vous laissez pas persuader que vous ne valez rien et que vous êtes inutile, ou que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue parce que vous ne rendez service à personne.

Nombreux sont ceux qu’une mauvaise « programmation » a amenés à penser qu’ils étaient indignes et qu’ils ne méritaient pas d’être heureux. Nous avons tous vécu de nombreuses formes d’existence et de multiples empreintes douloureuses ont marqué notre corps émotionnel. Bien souvent, avons-nous été victimes des effets négatifs du manque d’amour pendant notre enfance. Ainsi, l’esprit en garde le souvenir jusqu’à ce qu’il lui soit permis de l’évacuer.

Il faut donc commencer par soi-même, prendre un bain d’amour. La bienveillance que nous pouvons ressentir pour nous-même sera déterminante pour pouvoir la partager ensuite avec autrui. Si vous vous sentez abandonné à un triste sort, ou pas assez entouré, alors faites tout ce que vous pouvez pour vous donner de l’attention et de l’amour. Faites-vous plaisir à partir du moment où cela n’est pas néfaste pour votre propre bien-être physique et mental. Donnez-vous aussi du temps pour vous reposer, pour vous distraire sainement et aussi pour prier ou méditer.

Autorisez-vous enfin à être heureux comme lorsque vous étiez encore un enfant insouciant et naturel. Recherchez en vous toutes les qualités infinies que vous aimeriez développer et actualiser dans l’activité. Il est temps de prendre soin de vous comme vous le feriez envers votre famille ou vos meilleurs amis. Ainsi, vous vous trouverez dans la joie et l’aisance, et vous pourrez mieux aider ceux que vous chérissez. Vous pourrez même apporter de l’aide aux gens que vous croisez anonymement dans la rue, simplement en leur offrant un sourire, un mot gentil ou un geste bienveillant.

Si l’on n’a pas une certaine estime envers soi-même, il sera difficile d’en avoir pour les autres. Mettez fin à tous vos jugements négatifs sur vous-même et à tous vos sentiments de culpabilité. Vous avez le droit au bonheur et vous êtes aimé, même si vous ne le percevez pas encore directement. Combien de fois dans votre existence avez-vous été sauvé de la catastrophe et vous êtes vous sorti de situations désespérées ?

 Si vous voulez être pardonné du mal que vous avez commis, pardonnez d’abord celui que l’on vous a fait dans le passé. Ce n’est plus le moment de souffrir indéfiniment, mais bien celui de guérir définitivement. Vous avez le choix de vous libérer de tous vos fardeaux et de toutes les misères que vous portez depuis si longtemps. Réconciliez-vous avec tous les aspects de votre histoire de vie et considérez toutes les épreuves que vous avez traversées comme étant bénéfiques.

Vous découvrirez que chaque événement que vous expérimentez dans le monde est comme un enseignement qui vous amène à l’éveil de la conscience. Soyez profondément reconnaissant envers vo ancêtres, votre famille et vos instructeurs de vous avoir permis d’en être là, dans cette condition humaine. Vous êtes tous et toutes des êtres honorables et dignes de respect. Ouvrez les vannes de votre cœur en grand afin que cette planète devienne une Terre d’Amour.

S’aimer soi-même. dans Les Nobles Vérites du Bouddhisme pll

Par editecyloniah le 24 novembre, 2010 dans Les Nobles Vérites du Bouddhisme
Pas encore de commentaires

La Vérité est la seule religion.

zzzzzzzzzzzzzzzzzz1o5j711r2.gif

Dialogue entre Leonardo Boff, un théologien brésilien et Sa Sainteté le
Dalai Lama. Leonardo est l’un des rénovateurs de la Théologie de la Liberté.

Dans une discussion à propos de la religion et de la liberté dans laquelle le
Dalai Lama et moi-même participions, je lui ai demandé, un peu malicieusement,
lors d’un temps libre, une question qui me semblait très importante :

« Sa Sainteté, selon vous, quelle est la meilleure religion ? »

Je pensais qu’il dirait : « Le bouddhisme tibétain » ou « Les religions
orientales beaucoup plus vieilles que le christianisme. »

Dalai Lama s’est arrêté, m’a souri et, en me regardant droit dans les yeux Ce
qui m’a surpris, parce que je sentais la malice dans ma question. Il me répondit
:
« La meilleure religion est celle qui te rapproche de Dieu. C’est celle qui fait
de toi, une meilleure personne. »

Pour me sortir d’embarras, avec une réponse si remplie de sagesse, j’ai alors
demandé :

« Qu’est-ce qui nous rend meilleur ? »

Il a répondu :
« Tout ce qui te remplit de compassion, te rend plus sensible, plus détaché,
plus aimable, plus humain, plus responsable, lus respectueux de l’éthique. La
religion qui fera tout ça pour toi, c’est la meilleure religion. »

J’ai gardé le silence pour un instant. J’étais émerveillé, et je le suis encore
aujourd’hui, en pensant à sa réponse pleine de sagesse et si irréfutable :
« Mon ami, je ne suis pas intéressé dans ta religion ou si tu es religieux ou
pas… Pour moi, ce qui est important c’est la façon dont tu agis avec les autres,
ta famille, tes collègues de travail, ta communauté, et devant tout le monde.
Rappelle-toi que l’univers est l’écho de nos actions et de nos pensées. »

Finalement, il a dit :
Prends soin de tes pensées parce qu’elles deviendront des Mots.
Prends soin de tes mots parce qu’ils deviendront Actions.
Prends soin de tes actions parce qu’elles deviendront Habitudes.
Prends soin de tes habitudes parce qu’elles formeront ton Caractère.
Prends soin de ton caractère parce qu’il formera ton Destin,
Et ton destin sera ta Vie…

…et…
« Il n’y a pas de religion plus grande que la Vérité. »

Par editecyloniah le 24 novembre, 2010 dans Partages divers.
Pas encore de commentaires

Recherchez aussi :

Articles récents

Pages

Auteur

editecyloniah

  • Album : 3
    <b>transfixed.jpg</b> <br />

Liens

Commentaires récents

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Catégories

Méta

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

omsanslanguedebois |
WALKING WITH GOD'S MUSICIAN... |
handitswengo2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MOUSTARCHIDINE
| ESPRIT DE VIE
| mystiknews